Enrichissement du milieu

L’enrichissement du milieu permet d’augmenter la complexité d’un environnement captif et améliore le bien-être des animaux en stimulant l’activité et en diminuant les comportements stéréotypés ou anormaux. Primordial pour le bien-être de nos animaux, l’enrichissement fait aujourd’hui partie des priorités de notre parc.

 

Avant l’élaboration d’un enrichissement, nous prenons en compte la biologie de l’animal, son histoire naturelle et individuelle dans le but d’identifier ses besoins spécifiques, ainsi que les comportements que nous aurons à favoriser ou à défavoriser.

 

Ainsi, des enrichissements de catégorie sociale (congénères, autre espèce), cognitive (mangeoire casse-tête, glaçons, entrainement), environnementale (plateforme pour les félins, cordes pour les singes…), sensorielle (épices, crottins d’une proie, sac de jute avec odeur, sons de vocalisation...) et alimentaire (nourriture éparpillée, nouveauté comme du potiron à l’ocelot…) sont élaborés chaque jour afin d’améliorer les conditions de vie de nos animaux.

 

Au quotidien, les soigneurs ont à leur disposition différents épices (curry, cannelle, cumin), différentes odeurs (viandox, fleur d’oranger, jus de poulet) ou encore une partie de la ration alimentaire (croquettes, morceaux de viande, légumes ou fruits) à disperser dans l’enclos.


Cannelle aux lynx

 

Sac de jute avec odeurs aux lions

Coatis avec les ours



Potiron à l'ocelot

 

Fût de bière percé rempli de fruits aux éléphants

 

Glaçons de fruits aux girafes

 


Ainsi, nous faisons au mieux pour que l’environnement figé dans lequel vivent nos animaux varie chaque jour. Chaque catégorie d’enrichissement stimule un ou des comportements précis. Par exemple, l’enrichissement environnemental ou structurel permet de répondre aux besoins primaires de l’animal en fournissant des zones de refuge (cabane), des zones où grimper (plateforme, arbres) ou des endroits où s’agripper, se suspendre (cordes). Créer des chemins d’odeurs chez les carnivores ou omnivores stimule le marquage et l’exploration de territoire essentiels pour eux en nature. Les balles percées suspendues ou encore les fûts de bière percés (enrichissements cognitifs = mangeoire casse-tête) obligent les animaux à agir sur leur environnement pour accéder à la nourriture ce qui représente donc une stimulation mentale essentielle pour l’équilibre des animaux.

 

A Pont-Scorff, nous sommes très impliqués pour le bien-être de nos animaux ; c’est pourquoi vous pourrez voir dans nos enclos quelques cartons remplis de paille, de sac en toile de jute, des glaçons ou des balles suspendus, des mues de serpent et bien d’autres choses qui ne sont autres que des « jeux » présents pour stimuler nos animaux et améliorer leur quotidien !